Prévention du risque dans le recyclage des encombrants.

Le 05/04/2019
Prévention du risque  dans le recyclage des encombrants.

 

 

 

 

 

 

 

Le choix du recyclage pour les encombrants

En 2017, Kerval Centre Armor a fait le choix de trier les encombrants collectés en déchèterie pour les valoriser plutôt que de les enfouir. Concrètement, une nouvelle usine « Ti Valo » installée sur la Zone Industrielle des Châtelets a été mise en service afin de réceptionner ces déchets pour en extraire les fractions matières qui peuvent repartir vers le recyclage ou être transformés en combustible.

Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 45 personnes qui travaillent sur le site dont une vingtaine sont concernée par des opérations de tri manuel sur des tapis de convoyage de déchets.

Des erreurs de tri porteuses de risques

Ce changement de destination des déchets a mis en évidence des « erreurs de tri » et des négligences de certains usagers, qui jettent dans les encombrants des produits dangereux. Or, ces bennes sont ensuite transférées à TI VALO et ont ainsi provoqué pas moins de 11 départs de feu en 1 an et demi d’exploitation. La très grande majorité de ces départs sont dus aux Fusées de Détresse, même si les petites bonbonnes de gaz et/ou les piles au lithium sont également générateurs de départ de feu.

Les déchets qui posent le plus de problèmes sont :

  • Les fusées de détresse, feux à main et éléments pyrotechniques
  • Les batteries au lithium (batteries de téléphones et appareils électrique rechargeables »
  • Les bonbonnes de gaz
  • Les plaques de fibrociment en amiante

Ces produits, déposés en mélange dans les encombrants subissent au cœur de l’usine, un nombre important de manipulations mécaniques mais aussi et surtout humaines. Les déchets cheminent au sein de cette usine sur des tapis roulants et passent à de nombreuses occasions sous les yeux et entre les mains d’opérateurs de tri.

Déposer des produits dangereux dans les encombrants revient donc à exposer les opérateurs à des risques d’accidents graves.

Pourtant ces déchets possèdent des filières de collecte et de traitement dédiés :

  • Les éléments pyrotechniques : reprise sur la base du « 1 pour 1 » par les magasins d’accastillage (cf flyer)
  • Les batteries rechargeables : filière DEEE des déchèteries
  • Bonbonnes de gaz : distributeurs de gaz
  • Fibrociments « Amiante » : centre de stockage dédiés et entreprises spécialisées

En cas de doute ou pour conseil sur le sujet, n’hésitez pas à interroger le gardien de déchèterie afin qu’il vous informe sur le meilleur geste à adopter.

Retour aux actualités