4 assises de lutte contre le Gaspillage Alimentaire

Le 26/04/2018
Début des 4eme assises
Explication du projet de la fédération des chasseurs pour sensibiliser à la biodiversité
Méthode mise en place par Kerval lors des pesée auprès des établissements scolaire

« Toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à un endroit de la chaîne alimentaire, est perdue, jetée, dégradée, constitue le gaspillage alimentaire ».

Mercredi 25 avril, les 4eme assises de lutte contre le gaspillage alimentaire se sont closes. 

 

Combien de participants ? 80

Ces 4eme assises font suites à trois journées qui se sont déroulées les années prcédentes.

Première édition en 2014 au Lycée Agricole de la Ville Davy à quessoy suite à un accompagnement fait au self permettant de réduire de 50 % leurs pertes alimentaires

2e en 2015 à st quay portrieux en partenariat avec le Lycée Hôtelier de la Closerie, suite là aussi à un accompagnement de l’établissement permettant la rédutcion du gaspillage au self

3e édition à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, en présence de Guillaume GAROT pour le lancement du REGAL centre Armor, réseau pour éviter le gaspillage alimentaire

Cette 4é édition s’inscrit dans le cadre de ce réseau et concerne le travail mené pour accompagner la restauration collective à analyser et réduire ses pertes.

Elles se sont terminées mercredi 25 avril. Cette rencontre a permis de faire le bilan d’un projet, 1000 écoles et collèges contre le Gaspillage Alimentaire mais aussi de faire le point sur les démarches des acteurs sur leur lutte quotidienne pour réduire le gaspillage et trouver des solutions pour valoriser le gaspillage quand il existe.

Le compostage présent à travers le projet de Kerval avec Le collège Saint Pierre de Plérin, la Fédération des Chasseurs 22 et l’association Vert le Jardin, démontre que l’on peut lutter contre le gaspillage alimentaire mais aussi trouver une solution pour le valoriser tant qu’il existe.

Une troupe de théâtre a durant la première partie de la matinée écoutée, puis a retranscrit sous forme de scénette ce qui avait pu être dit. Ses scénettes ont permis un véritable échange avec les acteurs mais aussi entre les particpants de la matinée. Chercher des solutions seul dans son coin et toujours moins faciles qu’ensemble.

Des interrogations et suggestions d’actions ont été mises en scène grâce à la compagne l’hôtel de la plage et leur représentation sous  forme de théâtre forum invitant le public à prendre parti dans les scènes quotidiennes des élus, agents de services, agents de restauration… et apporter leur réflexions à l’ensemble du public.

 

Bilan de la matinée, beaucoup d’échanges lors des interventions mais aussi en-dehors, lors du temps de pause.Les actions ne s’arrêtent pas là. En effet, ce projet d’ampleur nationale a permis localement de définir une méthode d’accompagnement et de développer des outils de sensibilisation ainsi que des modules de formations. Il vous suffit de nous contacter pour prendre connaissance des dates de formations,  demander les supports tels que les livrets pédagogiques et affiches ou tout simplement bénéficier d’un accompagnement permettant l’analyse des pertes alimentaires et définir un plan d’action avec l’ensemble des acteurs concernés.

Retour aux actualités